Haylen est Louise de Rênal, épouse du maire de Verrières. Issue d’une famille bourgeoise pieuse et austère, elle n’a jamais vécu qu’à travers son sens du devoir. Épouse et mère dévouée, elle va voir toute son existence chamboulée par la passion que lui inspire Julien.
single-image

Haylen

Née d’un père Perse et d’une mère Française, elle est touchée très jeune par la musique. Elle rentre au conservatoire à 8 ans pour étudier le violon mais à l’adolescence, elle préfère la guitare dont elle apprend à jouer en parfaite autodidacte. Et surtout, elle chante : une voix puissante, vibrante, qui va s’exprimer pleinement sur la scène des bars musicaux et des clubs (et parfois même dans les couloirs du métro…). Elle se lance en 2010. Pour ses «lives», elle se présente souvent seule avec sa guitare et enchaine ses compositions personnelles et une belle collection de standards soul, rythm & blues et rockabilly. Rétro ou déjà vu ? Haylen est juste sincère et vraie. Dans son juke box, on écoute Carole King, Etta James ou Bobbie Gentry. Haylen a déjà fait vibrer le public de nombreuses salles parisiennes (Le Réservoir, La Bellevilloise, Le Balajo, La Machine du Moulin Rouge, …). Elle a su aussi ravir le public anglais lors d’une tournée Londonienne il y a 2 ans. C’est dans la simplicité et l’intimité – et surtout sans aucun artifice de production – qu’elle a enregistré « live » en studio ces 3 chansons originales (avec en bonus la cover « one take » de « Tainted Love » de Gloria Jones pour le plaisir ! ). Séance d’enregistrement « à l’ancienne » qui capture l’essentiel : le moment spontané de la musique acoustique et l’énergie vivante de l’interprète.